En poursuivant votre navigation sur notre site sans modifier les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l’utilisation des cookies.

COMMUNIQUÉ SPÉCIAL

(publié le 15 mars 2021)

Samedi 20 mars 2021Journée de mobilisation pour l’ouverture au public de tous les établissements culturels
 

Oh les beaux jours
Subrepticement, depuis un an, le monde du spectacle vivant, à l’image de la Winnie de Samuel Beckett, s’enfonce lentement mais sûrement dans une profonde dépression. Nous sombrons doucement, une agonie lente et feutrée où, prenons garde, nous finirons par ne plus bouger.

Absurdité d’une situation injuste où toujours à l’instar de Winnie, on nous rappelle qu’il n’y a rien à faire et où on nous annonce régulièrement une fin heureuse : plus pour longtemps !
Alors pour notre salut, pour apaiser nos angoisses, nous continuons à nous agiter, quitte à nous renier parfois : vive le streaming, la vidéo, les écrans !

Un instinct de survie qui n’oblitère pas une crise sans précédent, des femmes et des hommes empêchés d’exercer leur art, leur métier, dans l’impossibilité d’agir, de travailler, de gagner normalement leur vie. C’est pourquoi, nous continuerons à soutenir les propositions présentées aux autorités gouvernementales pour sauvegarder et garantir les droits de tous les emplois (salariés permanents et intermittents) de notre secteur.
 

Dire et redire l’iniquité de traitement subi alors que nous nous confondons à prouver inlassablement le respect de protocoles stricts, le respect de flux de circulations maîtrisés dans nos salles de spectacles, de concerts et de cinéma. Conscients, comme nous l’avons toujours été, des priorités sanitaires. Condamnés à parler et à échouer.
 

Commerces : oui, transport : oui, lieux de culte : oui, lieux de culture : non !
Une litanie répétée à l’envie mais, à ce jour, restée sans effet.

Tels des Sisyphe nous construisons inlassablement, puis tout tombe et tout est à recommencer. Nous sommes las et fatigués d’espérer une reprise qui n’arrive jamais, une réouverture perpétuellement différée, toujours remise à plus tard.

Le samedi 20 mars 2021, nous nous mobiliserons à nouveau pour exister, pour vivre, pour toujours y croire, pour nous sentir solidaires et joyeux ensemble, pour oublier notre impuissance, pour rompre le trop bruyant silence obligé de nos artistes.

Nos théâtres doivent ouvrir ! Notre désir de culture est inextinguible ! Le printemps est inexorable, les beaux jours, aussi !
Nous n’avons rien à dire de plus, mais nous pouvons seulement dire jusqu’à quel point nous n’avons rien à dire de plus.

 

Martine Legrand
Albi, le 15/03/2021


Réalisation et hébergement
AbLink Sites Internet
Conception graphique
Bena.design
SNA2019
Conditions générales d'utilisation