RECHERCHE
<Mai 2018>
LuMaMeJeVeSaDi
.01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 ...

De : Emmanuel Finkiel / Avec : Mélanie Thierry, Benoît Magimel, Benjamin Biolay, Shulamit Adar, Grégoire Leprince-Ringuet, Emmanuel Bourdieu
VF / Durée : 2h06 / Année : 2018 / Pays : France

LA DOULEUR

Juin 1944, la France est toujours sous l’Occupation allemande. L’écrivain Robert Antelme, figure majeure de la Résistance, est arrêté et déporté. Sa jeune épouse Marguerite, écrivain et résistante, est tiraillée par l’angoisse de ne pas avoir de ses nouvelles et sa liaison secrète avec son camarade Dyonis. Elle rencontre un agent français de la Gestapo, Rabier, et, prête à tout pour retrouver son mari, se met à l’épreuve d’une relation ambiguë avec cet homme trouble, seul à pouvoir l’aider.

Entretien avec le réalisateur

D’où est venu le désir d’adapter La Douleur de Marguerite Duras ?        
Le désir vient de loin. Il se trouve que j’avais lu
La Douleur vers 19 ans et comme beaucoup de gens,
ce livre m’avait bouleversé. Aussi parce qu’il s’inscrivait dans une histoire personnelle. Cette femme qui attend le retour de son mari des camps de concentration et, alors que tout le monde revient, lui ne revient pas… Ce personnage faisait écho à la figure même de mon père, qui était quelqu’un qui attendait toujours, me semble-
t-il. Même après qu’il ait eu la certitude que la vie de ses parents et de son frère s’était terminée à Auschwitz.
Pour ces gens qui n’avaient pas de dépouille, l’absence était toujours présente. Et ce n’était pas une idée intellectuelle, c’était très concret.
La présence de l’absence… De mon point de vue, c’était ce que racontait La Douleur : être face à cette présence. Replié sur soi-même, un voyage intérieur.

Comment avez-vous abordé ce texte très autobiographique, il s’agit de l’histoire personnelle de Marguerite Duras ?

Duras se défend d’avoir travaillé ce texte. Elle affirme qu’elle l’a écrit dans un état et un moment dont elle ne se souvient pas… Sans avoir osé le retoucher quand elle l’a retrouvé, « la littérature m’a fait honte »…
De mon point de vue, c’est faux. En relisant et travaillant sur le texte, je me suis rendu compte que tout cela était en fait extrêmement écrit, ciselé, construit. D’autre part, quand on se plonge dans sa biographie et que l’on sait la vraie nature de ses rapports avec Robert Antelme à l’époque, il devient difficile de tout à fait croire à l’authenticité de ce journal quand on lit à quel point elle n’arrivait plus à vivre, à respirer… À un moment donné, j’ai presque été à me dire : « Je la déteste, je ne vais quand même pas faire une adaptation procès ! » Et puis j’ai vu que ses ficelles étaient grosses justement parce qu’elle nous les dnnait à voir, justement parce que c’était là que sa douleur devenait plus complexe, et surtout plus épaisse, plus vraie, raisonnant avec les confusions et les contradictions de chacun.

Le film n’est pas un portrait de Marguerite Duras. Si cela n’était pas évoqué par Rabier, on pourrait presque oublier qu’il s’agit de l’écrivain célèbre.

Oui, je ne voulais pas faire un biopic ! Le cahier des charges au cinéma, par le fait même que tu incarnes, t’oblige à te positionner, à présupposer des choses. Mais je l’ai fait plutôt en amenant Marguerite au niveau de ce qu’est un être humain et qui réagit comme un être humain, pas comme un écrivain. Moi, je ne connais pas d’écrivain, je connais des gens qui écrivent. Le personnage de l’écrivain est un concept et je voulais d’emblée évacuer la figure de Duras - son récit lui-même me l’autorisait puisqu’on ne peut pas dire que c’est une véritable autobiographie

PROPOS RECEUILLIS PAR CLAIRE VASSÉ

Séances
Jeudi 22 février
20h30
Vendredi 23 février
18h15
Dimanche 25 février
20h30
Lundi 26 février
18h15
Scène Nationale d'Albi
Place de l'amitié entre les Peuples
81000 Albi
Renseignements
05 63 38 55 56
Liens utiles
Les scènes nationales
Site réalisé et hébergé par AbLink Sites Internet / Conception graphique : François Cadeau 06 77 08 90 70
Scène Nationale d'Albi - Licences d'entrepreneur de spectacles : 1-1087934 1-1087935 1-1087936 2-1087937 3-1087938